Le Mans 2022


Ca y est, nous y voilà!

 

Après deux années complètement chamboulées par la crise sanitaire que nous connaissons tous, la course des 24h du Mans 2022 s'annonce des plus belles... Et ce, en attendant celle de l'année prochaine, qui sera absolument grandiose!

 

Concernant le calendrier, nous revenons donc au moins de Juin : plus de course en Septembre voire en Août.

Toutefois, la mythique Mancelle n'aura pas lieu lors de la 24ème semaine mais bien la 23ème!

Enfin, et nous le verrons un peu plus bas, le calendrier de la semaine est un peu écourté par rapport à ce que nous avons l'habitude de voir.

 

Concernant le public, il n'est plus question de huis clos ou de nombre limite!

 

La liste officielle a été dévoilée par l'ACO courant Mars (voir ici) et nous retrouvons les 62 voitures :

- 5 HYPERCAR

- 27 LM P2

- 7 LM GTE PRO

- 23 LM GTE AM

 

Comme vous pourriez le lire dans la liste des engagés (lien ici), quatre nouvelles équipes feront leur grand début au Mans : Prema Orlen Team / Vector Sport / CD Sport / Hardpoint Motorsport.

 

Les 24 Heures du Mans constituent la 3ème manche du Calendrier FIA WEC.

Pour cette 10ème saison, les courses se répartissent entre l'Europe, l'Asie et le Moyen-Orient :

- 18 Mars : Sebring - Sebring International Raceway

7 Mai : Spa - Circuit de Spa-Francorchamps

- 11/12 Juin : Le Mans - Circuit des 24 Heures

10 Juillet : Monza - Autodromo Nazionale di Monza

11 Septembre : Fuji - Fuji Speedway

12 Novembre : Bahreïn - Circuit International de Sakhir

 

Concernant l'affiche

Au premier plan :

- Celui fait la part belle aux engagés avec 3 Hypercar (Toyota / Glickenhaus / Alpine) et 2 GTE PRO (Ferrari / Porsche). Pas de trace de LMP2 donc ni même des GTA AM

- Nous retrouvons la Glickenhaus qui n'était pas présente sur l'affiche de l'année passée

Au second plan :

- Vous aurez sans doute noté le fond bleu / blanc / rouge, notre fière bannière tricolore


Commentaires sur la catégorie HYPERCAR

 

Pou rappel, cette catégorie a une double importance :

- Attirer un maximum des constructeurs pouvant prétendre à une victoire aux 24H du Mans

- Même si la classique Mancelle est devenue la plus grande course du monde, son renouveau était devenue nécessaire et cela passait pas la fin de la catégorie LMP1 : coûts élevés, départs des grands constructeurs, plus/pas de réelles concurrences en face de Toyota, une catégorie menacée de se faire battre par une P2 (nous nous rappelons tous de 2017 avec l'incroyable 2ème place de la LM P2 #38 du Jackie Chan DC Racing pilotée par Tung / Laurent / Jarvis)

 

TOYOTA

Cela fait désormais un peu plus de dix ans que la firme Nippone est engagée dans le Championnat du Monde d'Endurance.

Plusieurs modèles se sont ainsi succédés, amenant des améliorations sur le précédent :

- TS030 - Hybrid : de 2011 à 2013

- TS040 - Hybrid : de 2014 à 2015

- TS050 - Hybrid : de 2016 à 2020 (3 victoires consécutives entre 2018 et 2020)

Avec la quantité de données collectées et avec le développement apporté par le Staff, la GR010 - Hybrid a tout de suite su monter son potentiel. C'est ainsi, sans grande surprise, que la #7 a quasiment mené la course de l'année passée de bout-à-bout.

Pour 2022, TOYOTA est donc le grand favori de cette 90ème édition... Mais par le passé, ce statut de favori l'a déjà desservi à de nombreuses reprises!

 

ALPINE

Compte tenu du plateau plutôt light de l'année passée (et même encore de cette année, en attendant 2023) la marque Française a été "autorisée" à courir avec un ex-châssis LMP1 (R13 Rebellion, elle-même provenant de l'Oreca 07) remanié afin de satisfaire à la nouvelle règlementation de la catégorie.

2021 a donc été l'année permettant l'acquisition de données, 2022 celle du renforcement pour enfin arriver à 2023 et (potentiellement) prétendre à une victoire au général pour l'édition du centenaire avec un proto reprenant les caractéristiques "physiques" de la marque.

 

GLICKENHAUS

Les New-Yorkais sont arrivés avec un châssis totalement neuf et malheureusement pas assez éprouvé pour montrer toute sa valeur lors de la Classique Mancelle.

James Clickenhaus / Don Panoz, même combat?! Oui, bien évidemment

NDLR : voici un article très bien écrit sur le site des 24h du Mans : voir ici

Les deux voitures ont toutefois réussi à rallier l'arrivée, sans trop de problèmes majeurs.

Cette expérience aura été nécessaire afin d'éprouver les différents set-ups et revenir encore plus fort, cette année : la voiture est bien née, l'équipe est surmotivée, le line-up de pilotes est très bien proportionné... Tout est là afin que l'alchimie prenne et fasse que la #708 ou la #709 monte sur la plus haute marche du podium!


Commentaires sur la catégorie LM P2

 

TEAM WRT

Première participation et une victoire, sur le fil!!!

Et c'est peu de dire que l'écurie belge de Vincent Vosse et de Yves Weerts a su marquer les esprits grâce à une gestion sans fausse note durant toute la course même si la toute fin de course aa été intense en émotions!

Il est bien évident que le team fera tout ce qu'il est possible afin de gouter, de nouveau, à la saveur de la victoire.

 

UNITED AUTOSPORTS

Le team Américain était le principal favori de l'édition de l'année passée avec 3 voitures présentes / des moyens colossaux / un line-up de pilotes à faire rêver... Mais au final, quelques faits de course eurent raison de leurs ambitions.

Il est évident que tout sera fait afin de revenir sur le podium.

 

JOTA

Toujours aussi performante en WEC, le team britannique ambitionné un podium, voire même une victoire d'ailleurs... Mais passer à côté de celle-ci à 727 dixième de secondes, il y a de quoi rager!!!

Mais quelle fin de course EPIQUE entre la #31 du Team WRT et la #28 du team JOTA : un spectacle tel que Le Mans sait le faire et sait le proposer aux fans que nous sommes tous.


Commentaires sur la catégorie LM GTE PRO / AM

 

Concernant la catégorie PRO, seuls trois constructeurs étaient engagés l'année passée et les mêmes seront présents pour cette 90ème édition, à savoir Ferrari / Corvette / Porsche.

NDLR : cela faisant suite au retrait des Ford / BMW en 2019 et Aston Martin à la fin de l'année 2020.

 

Concernant la catégorie AM, nous retrouvons bien nos quatre constructeurs habituels.

 

L'avenir de la catégorie était compromis post-2022 lorsque Porsche (article ici) et Ferrari (article ici) auront migré vers un programme en HYPERCAR...

Toutefois, la catégorie GT a toujours eu une place importante et un renouveau était devenu nécessaire : les 24 Heures du Mans devaient se réinventer et c'est donc pour cela qu'à compter de 2024 la catégorie que nous connaissons actuellement (LM GTE) Laissera sa place à la GT3.

En faisant cette bascule le but est clairement affiché : programme moins couteux pouvant, potentiellement, apporter plus de marques / modèles différents (et donc une touche d'exotisme)

De très belles batailles en perspectives, n'est-ce pas!

 

Tout le monde a donc a à gagner :

- les constructeurs n'auront plus besoins à développer des voitures particulières répondant à la réglementation GTE (propre à l'ACO)

- la course des 24 Heures du Mans gagne, de c=facto, en attractivité car près d'une dizaine de GT3 différentes s'afforntent déjà sur les circuits du Mans

- le Public pourra s'émerveiller des batailles épiques sur la ligne droite des Hunaudières, les S de la forêt, etc.


Enfin, petit rappel quant à l'année dernière (équipage vainqueur) :

 

HYPERCAR

- TOYOTA GAZOO RACING

- TOYOTA GR010 Hybrid #7

- Pilotes : Conway / Kobayashi / Lopez

- 371 tours

 

LM P2

- TEAM WRT

- ORECA 07 #31

- Pilotes : Frijns / Habsburg / Milesi

- 363 tours

 

LM GTE PRO

- AF CORSE

- FERRARI 488 GTE EVO #51

- Pilotes : Pier Guidi / Calado / Ledogar

- 345 tours

 

LM GTE AM

- AF CORSE

- FERRARI 488 GTE EVO #83

- Pilotes : Perrodo / Nielsen / Rovera

- 340 tours

 

Les photos des différents podiums se trouvent ici